Comité d'orientation

Forum 16/05/13

Comité d'orientation - Lyon - 16 mai 2013

Participants : Véronique Andrieux, Geneviève Ancel, Valentin Leblanc, Sandrine Fortina, Joëlle Bouchez, Delphine Grandcolas, Claire Chouvet, Véronique Jubault, Lucie Jacquet, Évelyne Foucher, Christian Foucher, Isshane Bekhaye, Natacha Kaminski, Viviane

Déroulement :

Distribution des flyers + affiches provisoires + programme 2013
Présentation du fonctionnement  du site
Tour de table des participant(E)s

À faire au retour :

  • Compléter les animatrices de l’atelier de relaxation coréenne + ce qu’est la relaxation coréenne (doc transmis par Joëlle Bouchez)
  • Coordonnées du blog des balades solidaires : baladessolidaires.wordpress.com (vérifier)
  • Balades de Villeurbanne à vélo + Décines : vérification site + lien vers solidarité internationale (semaine et village de la solidarité internationale en novembre
  • Ihsane : que construire en atelier citoyen / association Ressort - Véronique. Accompagnement de personnes en recherche d’emploi (2 salariés, 70 bénévoles) + Solidarités nouvelles face au chômage + Co-naissances (Joseph Sabat) = bilan de talents / création de parrainages, ETWN (association internationale de femmes, oser entreprendre, entreprendre autrement = attribuer un emplacement : 16 - 23 ?

ACCOMPAGNEMENTS SOLIDAIRES DE TALENTS pour l’emploi - recherche d’emploi

Ministère des talents ?

- La fanette : à mettre dans la prog artistique - vérifier avec Daniella

Possible création pour les tout-petits en 2014

  • Contact régulateur Michel Turquin / michel.turquin@wanadoo.fr
  • Le temps des Palabradoudous : vendredi à deux moments : 1 le matin - 1 l’après-midi
  • Créer rubrique parcours thématique 2013 dans Espace presse

GA : regroupement en parcours / demande à Natacha et Evelyne (exemple Parcours petits-parents pour Grains de sel) / parcours bien être (Evelyne et Christian)

Info +++ : réseau couch surfing pendant la fête des lumières / tableau excel +++

Rencontre chaque lundi soir (voir sur le site)

Proposition de Forum d’un atelier de rencontre d’une femme congolaise Immaculée Biraheka, présidente de l’associationvictime « Promotion et appui aux initiatives féminines » (Goma - Province de Khivu) - Droit des femmes / Violences sexuelles / Société civile congolaise. Prix Martin Ennals des droits de l’homme. Atelier Citoyen n° 35 ? Relancer Marianne Leroux (sms de GA le we dernier) à la région.

Jean-Philippe Seunevel : chant vital ?

Natacha : bénévole pour être avec Piwaï

2014 : faire atterrir toute petite enfance - association ACEP

Université populaire de parents → agora : devenons artistes de nos vies

-Problème du cadre (2 pages par jours) pour un rendu lisible des activités.

Yoga : idéal une fois le matin (10h30) et une seconde l’après-midi (16h).

Le vendredi 5 juillet, ajout d’une rubrique « palabre à doudou », avec un sous-titre plus détaillé (découverte pour les plus petits), à partir de 10h30. Puis l’après midi, 16h (pendant les agoras).

-Suggestion d’inspiration : Concept perché de « papillon voyageur ». Temps de métamorphose important pour pouvoir voyager. Tiré du livre pour enfant « le papillon voyageur », de Susumu Shingu (inspiré par une migration de papillon monarque).

Atelier accompagnement solidaire, dialoguer pour l’emploi

Dans un espace d’écoute et de bienveillance, échangeons ensemble et pratiquons l’entraide. L’objectif de cet atelier est de vous soutenir dans votre recherche d’emploi : partage d’expériences, simulation d’entretiens de recrutement, etc.

Ihsane BEKKAYE, Philippe DELERCE

 

Forum 15/04/13

Forum 09/04/13

Comité d'orientation - Lyon - 9 avril 2013

Participants : Geneviève Ancel, Véronique Andrieux, Diane Santes, Nicolas Wiplier, Evelyne et Christian Foucher, Ihsane Bekkaye, Natacha Kaminski, Claire Chouvet, Viviane Baret Rouanet, Salma Dakkini, Daniella Chiarella, Mathieu Fourest, Sandrine Fortina

1er temps : démonstration en ligne de modification du programme
Distribution du document sur les thématiques émergentes.
Tour de table.
G Ancel : faciliter la coordination des différents dialogues à l’échelle nationale & internationale.
V Andrieux. Assistante de G Ancel. Direction de la propreté.
Diane : école d’ingénieur, Lyon TPE, stage sur la résilience, ville de Feyzin
Nicolas. Gestion des espaces publics du point de vue de leurs usages, sécurité routière, veille sur l’éthique et le développement durable, intéressé par la résilience.
Natacha : participante depuis 3 ans aux dialogues, congé parental, Ville de Lyon, participation des habitants (culture, éducation, politique de la ville). Approches participatives. Investissement dans le comité d’orientation. 1ère réunion le 12 mars.
Christiane. Connaît les dialogues depuis plusieurs années. RH en reconversion de coaching. Sensible aux dialogues car fonctionnement participatif. Viveret est intervenu dans l’association de coachs, amène de la transformation. Aimerait être plus active cette année, était en mission au Congo l’an dernier (mission RH en entreprise, implication au Niger et au Congo sur un versant plus social, lien pauvreté). Un congolais est à Lyon que l’on peut inviter aux dialogues, nous donnera ses coordonnées.
Evelyne Foucher : chargée de la gestion de l’équipe de bénévoles d’une association de yoga & développement personnel. Compassion envers autrui, paix autour de soi, sensibilité aux dialogues, fille, Isabelle Foucher au collectif pouvoir d’agir (Paris) → mouvement à Vaulx en Velin sur l’empowerment, Bénévole cette année.
Christian Foucher: plus intéressé par les questions de compostage et de prévention des déchets. Bénévole cette année.
Projet Rabat : développer des dialogues dans les jardins de la bibliothèque (sortir de l’HEM)
Claire : représente plusieurs associations : Terre du ciel, groupe local de Colibris (résilience), Villes en en transition, Alees.
2 agoras en projet cette année avec Alees.

2ème temps : Regards sur la programmation en cours des ateliers

Le rythme de chaque journée de Dialogues (Démarche) :
Le temps du lancement, de la simplicité
Ateliers du sensible dans l’objectif de formation au discernement - recherche d’harmonie - corporalité affective - retrouver une forme d’humilité
Agoras sur le modèle de l’arbre à palabres à l’africaine
Temps de coopération/action : construire, tisser ensemble
Témoignages de vies croisées
Temps de la fête : rencontres autour de musiques du monde, théâtre de transformation

- Appel à bénévolat pour Piwaï : Natacha intéressée, peut-être aussi Evelyne et Christian.
- Fonctionnement par capillarités.
- Université du Nous : ne se prononcent pas encore. Association qui propose du développement personnel, comment s’organiser de manière plus humaine. Ludique et profond. Atelier de 2012 avec un anneau à cordes / résistance dans les prises de parole.
Pour smoothie-zeybus : recherche de fruits : paniers de Martin ? Autres maraîchers ?

3ème temps : travail sur les propositions en cours
Construction de désaccords féconds : Cf. livre d’Ivan Maltcheff sur les nouveaux collectifs citoyens.
 

Propositions de Natacha
1ère idée : On part d’un manque de la part des participants et de ne pas consommer de l’atelier. On va aux dialogues ajd comme on va ailleurs. Communication institutionnelle qui ne correspond pas à l’esprit des dialogues.

Une communication plus visuelle sur les itinéraires proposés. Mettre la puce à l’oreille sur la démarche de fonds des dialogues. Idée : un guide du routard des dialogues (de la démarche et de l’état d’esprit des dialogues).

Juillet : déplacements / voyages, dans l’idée du Routard
Un voyage : tu construis une carte mais tu ne sais pas ce que tu vas vivre.

Part du constat d’une difficulté : embarquer dans l’état d’esprit des dialogues
→ Les citoyens reçoivent chez eux une carte en amont : vous ne partez pas en voyage cette année, mais vous allez vivre un voyage en humanité… Ils la conservent jusqu’au jour J. tu seras amené à bouger pour découvrir. Une carte du parc avec les ateliers.

Idée : une carte d’embarquement pour 1 à 3 jours / passeport
Éviter de vivre tout et rien*
Choisis ton parcours dans les journées, ce que tu pourrais faire, tes choix, ta recherche.

Autre idée de Natacha : Vendredi : 1er jour = ateliers pour les tout-petits (en direction du public crèche 18 mois à 3 ans). On communique auprès des crèches pour ensuite attirer les familles le weekend.
Spectacles du printemps des petits lecteurs (Lyon 7) : chaque crèche amène 5 enfants, 100 au total.
Osons la métamorphose pour les dialogues eux-mêmes.
Exemple du salon primevère : une tente animée par la CNV (transition pour 2014), cnv.org qui raconte des histoires aux tout-petits.
Éveil musical marche aussi très bien → magasin « Noisy kid » qui propose des ateliers d’éveil musical et ont un réseau d’intervenants (7ème, rue de la Thibaudière). CFMI = centre de formation intervenants-musique.
Sortir de la crèche pour vivre des choses en dehors.
Assistantes maternelles, crèches familiales.
Crèches associatives & parentales, collectif de parents.
Mixité sociale : Pour élargir : fédération de l’ACEPP, pôle ressource
Universités populaires parentales (UPP)

Proposition  Claire : pas mieux que le texte d’origine.
Qu’est-ce que l’éco féminisme ? L’éco féminisme existe-t-il ? Une provocation !
Cerveau droit / cerveau gauche
À retravailler avec Nathalie Blanc

Proposition du groupe sur la citation des fauteuils et du Titanic
La métaphore parle bien.
Crise pas du tout nouvelle ou récente !
Enjeu : vaincre la situation de déni & trouver ce qui maintient dans le déni.
La question de l’exemplarité individuelle, institutionnelle, étatique/ investissement local / enjeux globaux → agora de construction de désaccords autour des résistances au changement avec des citoyens qui expliquent pourquoi ils ne s’investissent pas, des entreprises sur la situation économique et des acteurs politiques →

Proposition sur la politique de l’amitié :
Oxymore
Référence à l’éthique et au discernement. Comment les faire se rejoindre
Thème d’oser la métamorphose, construction de désaccords !
Thème à décliner sur les trois jours sur un cheminement : désaccord / approfondissement / potentialité créatrice
Très illustratif des dialogues : entre les français et les brésiliens au départ.

Proposition d’atelier sur le coaching solidaire. Ateliers sur le retour à l’emploi, l’insertion : construire un parcours sur 3 jours, dont un atelier de coaching pour les personnes en recherche d’emploi, groupe de parole en insistant sur le silence.
Cf : Pascal  + Ihsane + ADAPT Rhône = slow dating dans l’herbe
Ateliers humanistes
Solidarités nouvelles face au chômage
Brigitte Bourquin : travail chez EDF avec les femmes
Invitation à un parcours d’écoute de soi et de l’autre plutôt que coaching

Proposition de Viviane :
Modifications ateliers : réseau environnement-santé : consommer plus sain au quotidien (plutôt que les cosmétiques). À partir d’exemples concerts, repérer les substances présentant un risque pour la santé.
Agora de désaccord : les perturbateurs endocriniens : évoluer vers une réglementation plus respectueuse de notre santé.
Conditions de vie non sécuritaires ? À développer.
AF : envoi du CR aux participants + envoi construction désaccord fécond et bénévolat Piwaï à Natacha.

Forum 10/01/12

Comité d’Orientation à Lyon des Dialogues en humanité du 10 janvier 2012

- Justine Lascar Laboratoire ICAR CNRS-ENS Lyon2 linguistique. Contact avec les Dialogues en humanité (merci de remplir l’autorisation ou de dire si acceptation ou non du droit à l’image à usage de recherches)
- Mathieu Quignard chercheur CNRS
- Emilie Jouin-Chardon Ingénieur CNRS labo Icar
- Solange Djenab étudiante au labo + stage Master 2 + lien interface entre labo et
- Ya Mutuale Balume vous m’avez reconnu en vous, je vous ai reconnu en moi. Origine RDC, migrant jusqu’à Lyon, passion passerelle entre les humains, déconstruction des murs surtout invisible + association des Dialogues en humanité, amplificateur de l’initiative
- Sandrine Dupeuble termine une thèse d’anthropologie sur la gestion des déchets et le tri sélectif et le comportement des usages (dispositif sur le fonctionnement , le comportement + Comm urbaine de Marseille .intéret :curiosité
- Clémence Brunnel Master 1 prévoit master 2 environnement
- Marion Valentin étudiante en philo « économie et temporalité : le DD est il soutenable théoriquement »
- Marion Sessiecq, « nomade en pause  active», ex AFEV (7 ans) et membre du Conseil de développement. Intérêt pour ce qui se passe sur l’agglo. A participé sur le temps de coopération action sur l’empowerment, de capabilités, le pouvoir de chacun puisse émerger. Préfigurant l’université d’été de l’AFEV
- Olivier Pastor collectif Université du Nous, qui souhaite faire son colibris, espace d’expérimentation et de partage, inventons le faire ensemble, propose un parcours d’accompagnement des individus des collectifs sur le chemin de la transition, jeu du TAO sociocratie, holacratie, expérimentation en son sei, expérimentation des nouveaux facteurs et indicateurs de richesse, expé des monnaies complémentaires (Chambéry, + région Rhone Alpes avec Cyrille Kretzschmar), voir les ateliers ou animations (Partie de TAO, ateliers de gestion par consentement,.. rencontres partages.. pour nouvelles façons d’envisager le collectif)
- Christophe Grandfils, en parcours de formation à l’université du Nous, de Chambéry, intérêt pour les Dialogues, Comment faire ensemble sur l’habitat groupé, l’agriculture, la construction écologique ? à pérenniser 
- Marine Bonnell suit les Dialogues depuis 2008, puis à l’étranger, actuellement chez EDF sur le DD et les ENr « j’aime beaucoup »
- Carine Berthillot Ville de Lyon, service Université recherche anime la pépinière associative étudiante, Lyon campus
- Vanessa Desmaret, comédienne à la Cie Le Fanal, travaille sur le quartier de la Duchère, missionné par la VdL, OPAC du Rhône, sur la barre 230, accompagnement des habitants, entretiens et actions artistiques, avec les Dialogues pour accompagner les habitants + lien avec  « la sauvegarde » sur la thème de la résilience, il est prévu de lancer le Festival D’art et D’air
- Annie Gourdel, Démocratie et spiritualité et Pacte civique, a participé aux Dialogues au Brésil et en Inde,
- Geneviève Ancel
- Jean Clément chef d’entreprise à la retraite, Conseil de Dev, a participé aux Dialogues depuis le début
- Pascal Loviconi, bénévole pour l’association et les Dialogues jeunes, compétence « bénévolat » auprès de collectivités locales et entreprises… délégation et donner du pouvoir
- Véronique Andrieux assistante à la Direction de la propreté ancienne de la collecte et la gestion des déchets
- Jacques Martin travailleur et humanitaire émérite, asso 25 grand rue, passage de l’urbain (62 ans) au rural, à la frontière d’un départ de 3 comité de communes, lance des Dialogues en humanité le 25 juin au pied du volcan du jurassique (15 millions d’années) pour se souvenir d’une mobilisation des années 60, engagement avec CAPSAA et du COSI, très heureux d’être là ! lien avec le peintre Daniel Kambéré et ses œuvres « transit » lié aux problèmes des migrations vue du sud.
- Geneviève Brichet Pdte de l’Association lyonnaise d’Ethique et d’Economie Sociale » + Association Dialogues humanité l’Association, très engagée pour Dialogues jeunes, travaille avec paul sur la stratégie de communication proposant que l’événement qui a lieu dans le parc « Forum Dialogues en humanité », élue à la ville de Lyon
- Paul Brichet, Retraité actif, ex dirigeant d’une entreprise publicitaire, Prédt du « Pass » structure d’insertion par l’économique, mobilisant les chefs d’entreprises, site internet Tanger.com, reconfiguration de la problématique des Dialogues, car qqchose de formidable pour devenir un forum mondial sur la question humaine
- Alain Barbier consultant indépendant, accompagnement d’équipe, et de projet, + au service de GA et des stagiaires chaque année pour du coatching opérationnel + équipe Dialogues jeunes
- Joana Jacusi Science et Art, « il faut créer aimer, aimer pour créer et pour créer pour comprendre », déclinaison en ballades poétiques, en jeu sur la faune et la flore approche sensible
- Simone Blazy suit les Dialogues en humanité d’abord comme directrice du musée Gadagne puis comme membre du Conseil de développement + groupe « pole métropolitain » considère que l’espace ouvert par les Dialogues est un « lieu où on peut rêver la vie »
- Linda Bruckert impliquée Dialogues jeunes, spécialité l’interculturalisme dans des universités, grandes écoles ,entreprises, « créatrice d’une culture de rêve » lancement d’un atelier mise aux enchères « culture de rêve », çà change pour du bon et pour du mieux
- Christelle Mougenot juriste (accès au droit, et aux droits, défense des droits des enfants, faire découvrir les droits aux enfants…) + collectif du Pacte civique sur Lyon, très impliquée
- Lionel Belot travaille au Grand Lyon, a participé pour ses activités artistiques, atelier du sensible sur la danse contact improvisation, les Dialogues à partir de la danse a du sens
- Patrick Viveret auteur de « Reconsidérer la richesse » et co fondateur des Dialogues en humanité
- Bruno Coudret Directeur de la Propreté - Grand

Lyon

Points de débat :

Programme 2012 en co élaboration
En particulier la question de la résilience/transition/métamorphose
Débat sur la charte à minima pour ceux qui veulent organiser des Dialogues dans le

monde

Commission artistique//
Commission de contenu/ petit groupe bien mélangé (intergénérationnel, inter compétences), comité des sages, éviter la partie égotique ou captatrice, et éviter les risques de manipulations

Titre sur le concept de résilience, accessible à tous, en sortant de la bulle d’initiés, trouver une périphrase
Proposition : métaphore du phœnix
Dictionnaire antidote : résistance aux chocs des matériaux, aptitude à affronter un stress intense et à s’y adapter
Cyrulnik parle du « merveilleux malheur » « à l’assaut du merveilleux malheur »
Mourir ou ne pas mourir ? mort symbolique, pour nous dégonfler
lien avec ville en transition 
Capacité à retrouver sa forme d’avant
Retour à un état précédent, importance de savoir à quel état on revient ?
Pas d’accord ! définition physique sur la résistance des matériaux, jusqu’ou on peut taper avant que cela ne se déforme
Voyage initiatique, voyage de la vie, pour revenir à nous même un retour sur soi, en intégrant tout ce qu’on a vécu et qui nous transforme,
Se rapprocher de soi ?
Jusqu’à l’injonction « tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort » car dans le champ humain !
Capacité à être dans l’humain
Dans le sens de l’humain, c’est la capacité de devenir meilleurs à partir de ce qui nous aurait endommagé, par la culture de l’intégrité de

l’humain

Reprendre le texte d’introduction pour le programme 2012 : un constat on est arrivé à la fin d’un monde et non du monde,
+ intéressant de partir de la métamorphose (Ovide, Kafka, Morin…) aller + loin vers qq chose de mieux
Or, Esprit joyeux et non catastrophique pour les Dialogues en humanité. Pas de façon béate, mais avec l’esprit positif, trouver l’équilibre entre le coté bobo. Éviter de tomber « à la fin du monde »

Résumé : résilience beau mot, mais trop intello, recherche d’un autre mot, expression, difficile de partir sur du positif
Le faire passer pendant les Dialogues mais en affichant plus le concept de métamorphose en insistant
Idée « on est ce qu’ on est avant, mais le stress ou le malheur le révèle, la culture de l’intégrité rend résilient. Éviter le mot malheur, pour insister sur le soi, ce qui nous rend résilient »
Si on sait qui on est !
pas un mot trop savant
Le mot intégrité, la sobriété heureuse, l’abondance frugale,
Épreuve qui révèle, personne ne peut devenir autre chose que ce qu’on est, mais l’épreuve peut révéler, l’humanité peut-elle autre chose

« deviens ce que tu es ! »
Je suis un cercle donc rien ne m’entame, donc je suis
Apprendre la résilience, c’est comment renaitre du chaos ?
On est dans un certain chaos, façon positive de renaitre du chaos
Dialogues en humanité : Opération phoenix
Ou Village phoenix
« Ce qui me gène c’est l’histoire du chaos actuel, mais quand n’y a t’ -il pas eu de chaos ? »
Un thème qui gène est possible
On est dans le chaos seulement si on regarde à court terme pas à l’échelle de l’histoire.
Physique quantique,
Réaction très viscérale au précédent Comité

Donner la matière aux communiquants
Subir une transformation alors qu’il serait plutot un appel à résistance ? Indignez vous ?
Que restera- t’-il de nous quand nous aurons fini d’avoir peur de ce qui nous arrive ?

N’ayez pas peur !
Résilience état où on est affaibli, car on est dispersé, or il faut se connaître et  connaître ses limites, on retrouve l’intégrité comme à l’adolescence en grandissant et en devenant adulte …
Comme la déesse kali, il y a des bras qui poussent, comme une mobilisation de toutes les forces et ressources (qu’on ne se connaît pas)

Ce qu’on veut faire et ce qu’il faut faire pour etre compris

+ loin que la résistance,
L’accumulation des logiques d’aveuglement, on est rentré dans des cycles traumatiques (financier, nature, ..)
Happés par les situations traumatiques alors que nous ne sommes qu’au début (ex effondrement cumulé de l’euro et du dollars conduit à une circonstance ou ensemble des phénomènes extrêmes climatiques, qui risquent de générer de la panique, de la peur, comment on construit de la résistance face à tout cela ?
Renverser face au traumatisme // résilience
Ce qui plaide pour le garder et ce qui plaide pour le maintenir ?
Le terme correspond t’ -il à ce qu’on veut faire : l’abandonner ou l’inclure dans un dispositif plus ample.
Oser entrer dans une nouvelle ère
Gramsci « …au moment d’entrer dans un nouveau monde, on évitera les miasmes du vieux monde si on assume la germination du nouveau monde qui en train de naitre »
Regarder la construction du parcours des 3 jours pour éviter de s’auto bloquer.

Nos dirigeants ont une vision différente, or on est au 5eme sommet européen voir du G 20 de la dernière chance depuis 3 mois. Malgré eux ils sont dans une logique traumatique ! loin de la mondialisation heureuse. Les responsables politiques actuels sont complètement paumés.
Oser la transition y compris pour faire face à des situations traumatiques
Lien avec des initiatives nombreuses avec nécessité de coopérer
Cheminement ou fil conducteur :
- écouter la foret qui pousse (l’arbre qui tombe fait plus de bruit que la foret qui pousse), or il y a déjà bcp de personnes qui n’arrivent pas à voir ce qui pousse. Rendre visible ce qui est bcp + constructif
- dépasser ses peurs individuelles et se mettre en mouvement « Transformons nos territoires (ville, pays) mais aussi soi même « il est temps de risquer ma liberté » il n’appartient qu’à moi de risquer sa liberté
- amplifier le mouvement et la puissance du changement, générer de la coopération et du lien, juste le temps de ces trois jours, par ex sur les pratiques corporelles (danse contact)
pas de transformation sociale sans transformation personnelle, au-delà du chaos
« être soi » est très porteur et

communiquant

TPTS, ce n’est pas séquentiel mais interactif

Cf rencontres écologiques de DIE « Vivre la transition »

La question de la guerre économique ?
Accord/désaccord sur les guerres physiques existent-elles toujours ici ? oui par ex à Clermont

Je veux bien agir mais je veux savoir sur quoi. Car je suis déboussolé, or si on est dans le brouillard, on ne sait plus où on est et on ne sait plus où on va. Or la pub nous vend les 4X4 comme le reve alors que nous devons faire face au réchauffement climatique, idem pour
Ateliers pour apporter le discernement pour déjouer les financiers qui détruisent la vie

Quels moyens on se donne pour intéresser les personnes très éloignées ?

Posture positive en lien avec de nombreuses initiatives à croiser, à

tricoter

La charte du réseau des Dialogues : « nous sommes tous experts en humanité »

Construire le parcours sur les 3 jours est nécessaire, donc construire le fil d’ariane du labyrinthe

On n’arrive jamais à tout faire donner à un seul titre, ex écouter la foret qui pousse, insiste sur la dynamique créatrice, il s’agit de développer les autres volets
Imaginons : écouter la foret qui pousse en proposant la suite pour les 3 jours. Ils sont où ces nouveaux arbres, la question de la reliance, mais il y a aussi de la conflictualité nécessaire, (il y a de la déforestation par ex), éviter de rebasculer vers la TP en attendant si la TS aura lieu peut-être. Nous sommes dans une démarche où il s’agit de tenir les 2 bouts de la chaine. Donc ne pas abandonner le terrain de la conflictualité ce qui construit aussi de la d, la démocratie est mise à mal par la finance (temps et réaction au rythme journalier de la démocratie) donc mise en cause de la paix elle-même. On est dans une logique de conflit, la part de conflictualité doit aussi etre fortement présente.

Pour l’ouverture et ne pas etre entre gens initiés, le fait d’etre dans le Parc de la Tete d’or, permet cette ouverture en laissant pénétrer subrepticement dans le dialogue. Ils ne sont souvent pas conscient de ce qu’ils peuvent faire collectivement. Évoquer le conflit pour des gens non initiés, c’est une possibilité de se remobiliser avec le sentiment d’etre dans une capacité anticipatrice. Le terme du Dialogue implique cette

dialectique

Lien avec Collectif pouvoir d’agir
Bangalore
Diois

Brain storming imaginaire et méthodologie : 27eme région de tous les futurs souhaitables en déroulant ce qui se fait pour y arriver
Idem pour un futur mondial vers des sociétés du bien vivre qui travaille sa capacité démocratique, émotionnelle, qu’est ce nouveau continent avec les nouveaux outils d’information, de monnaies complémentaires, s’autoriser à imaginer à quoi cela ressemblerait du point de vue de la résistance, de

Derrière « écoutons ensemble la foret qui pousse », ceux qui proposent ne sont que des amplificateurs, et non une injonction comme indignez vous ! différent de Indignons nous en s’incluant, marchons nos mots !
Sensible et poétique, je l’entends et qu’est ce que je fais, comment je m’engage. Ce qui transforme c’est l’engagement, l’action.

L’écoute est aussi un temps qu’on se donne pour se poser et voir ensemble. « Prenons le temps » d’agir, de réfléchir et de faire. Exigence du ralentissement, le dérèglement du temps est matriciel, (slow, vitesse, désastre de la souffrance au travail,

Faire plusieurs scénarii :
Thèmes différents pour construire la progression des 3 jours

Ex du scénario sur la dynamique des 3 jours et la valeur ajoutée par rapport aux initiatives des « ecoutons la foret qui pousse » et la question de la temporalité

Si je pars du point de vue j’arrive aux Dialogues et je ne connais rien. Comment je peux me repérer si je passe en promenade. Comment je trouve quelque intelligibilité à ce qui se passe là. Comme si je suis dans une fête foraine dont je vois les attractions ? ce qui nécessiterait de réviser la démarche car elle ne se veut pas sur ce registre en principe.
Posture du butinage : sur un atelier, je voudrais en savoir plus, grace au lieu d’accueil 
Trouver un compromis dynamique.

Impact de la stratégie Com, en anticipant

Forum 14/12/11

Comité d’orientation du 14 décembre 2011-12-14

Proposition d’ordre du jour
Voiron, Université d’été du CRID à la Doua avec un millier de participants, Calendrier 2012, contenu
Roanne (mémoire à venir),
Duchère (autour du SOL),
Villeurbanne,
Parc Tête d’or,
Mobilisation des artistes,

Tour de table
Sylvie Bruxelle Laboratoire ICAR Lyon2 CNRS linguistique sur les interactions à l’oral, avec des corpus, Merci de signer l’autorisation d’enregistrement et d’exploitation de données enregistrées (CLAPI Corpus de langues parlées en interactions+ gestuelle), intérêt du processus de prise de décision, les procédures de négociation, cadre de participation, insertion et écoute
Zeynab Badreddine chercheure CNRS ICAR, science de l’éducation, ingénieur du labo,

Hervé Derriennic, (breton du VI siècle) événement en lien avec l’université d’été du CRID, depuis 2004, la  dernière a eu lieu à Bordeaux avec mille personnes toutes les associations de solidarité internationale et mouvement dans un collectif, né dans les années 80. En région 13 à 14 collectifs qui travaillent avec le CRID. En Rhône Alpes depuis 25 ans CADR (régulièrement aussi univ d’été régional).
4 au 7 juillet 2012 université d’été à la Doua à Villeurbanne Lyon pour faire le lien avec les Dialogues en humanité du 6 au 8 juillet, avec la Duchère le 5 au soir
Le CADR et le CRID mutualisent leur compétence pour travailler sur les temps communs.
Projet de marche pour la dignité contre la pauvreté en 2012, le collectif des marches a des soucis de supports institutionnels car la fédé des Centres sociaux se retire et se désengage. Mais plusieurs collectifs départementaux se retrouvent dans l’Isère, la Drôme, en Savoie, un peu dans le Rhône. Le CADR et les Dialogues sont concernés par le lien avec Ragagopal, marche Janadesh, avec projet de 100 000 paysans sans terre pour interpeller le gouvernement indien sur la situation des peuples et tribus de l’Inde.
Souhait qu’il y ait une organisation du collectif de la marche le vendredi le 6 juillet + accompagner des personnes en précarité en Inde et d’être en écho en octobre à partir du 2 octobre pour 33 jours. Althaï, ex stagiaire du CADR fait le lien mais difficulté pour Visa. + Lien avec Foyer Notre dame des sans abri, avec un travail de théâtre avec les personnes concernées par la question de la santé mentale  (Franck Biazini + Martine Duhrig).

Jean Jacques Ancel webmaster du site et membre de l’association, wiki, outil collaboratif ou tous les gens qui s’inscrivent peuvent écrire ce qu’ils veulent. Le site était construit comme outil collaboratif de production du contenu des Dialogues de Lyon avec une page sur les autres dialogues dans le monde. L’objectif est de restructurer le site en partant du réseau qui se met en place dans le monde, avec la démarche de Dialogues en ouvrage (le site contient tout une partie de l’historique) pour travailler sur ce matériau en inventant d’autres formes (livre, théâtre, objet d’art, poème, portail des Dialogues en humanité avec Geneviève Brichet, Paul Brichet, Caroline Chabot, Maria Gonzales…)
Proposition de changement pour à partir d’une stratégie de communication que Geneviève Brichet
JJ je suis le maçon, vous êtes les architectes

Louise Amenouche Association AWAL Grand Lyon, franco berbère, action éducative et citoyenne, 7 rue de l’Epée (quartier politique de la ville) travail avec les enfants et les parents pour surmonter à la rupture numérique. Accueil des enfants aussi pendant les vacances. Promotion de la culture berbère à partir de la parole. Sur la discrimination, la mémoire, témoignages de femmes berbères installées ici depuis longtemps avec 13 témoignage de la vie quotidienne en Kabylie et ici. (Livre et faire connaître partie de l’histoire peu connue, échanger et dialogues sur cette mémoire entre les différentes)

René Rodrigue membre de Dialogues en humanité l’Association. Membre associé du Conseil de développement. Intéressé par le désert psychiatrique et cherche à dialoguer avec les laissés pour compte. Musée africain et exposition itinérante (2010 et 2011)

François Portais membre adhérent de l’association des Dialogues et s’intéresse à tout ce qui peut se faire + agent territorial et formateur (groupes d’élus, et asso) s’intéresse au monde qui bouge

Jaona Jacuzzi a travaillé en 2008 aux Dialogues + représente Science et Art pour ressentir l’intégration de l’homme à l’Art et la nature. Ballade sensible, ressentir sous différentes formes. Refus d’être mis dans les cases. Travaille actuellement sur l’Éducation au développement durable. A fini ses études d’anthropologie et de gestion des actions culturelles.

Varinia Vinay-Forga a cheminé depuis 2008 aux Dialogues en humanité + active dans l’association des Dialogues en humanité pour faire perdurer tout au long de l’année l’esprit des Dialogues. Collectif d’animation intergénérationnel. A partir du forum jeune en humanité, un Dialogue jeune à été rendu possible avec une grande diversité d’une vingtaine de jeunes et leurs parrains avec projet de restitution en 2012, lors du temps de coopération
Financements de la Ville de Villeurbanne, la Fondation un Monde par tous, la Région Rhône Alpes. + Contribution à la réalisation d’une monnaie complémentaire au service des valeurs que nous définissons collectivement ensemble (vous pouvez rejoindre quand vous voulez) + Dialogues en ouvrage. Renouvellement dans l’association en janvier/février appel à rejoindre le collectif d’animation. Marie Gaudfernau stagiaire de Dialogues jeunes vient de terminer son stage. Œuvre pour le vrai le beau le vrai. En ce moment à la Région Rhône Alpes.

Prévoir Dialogues en humanité avec les jeunes enfants ? Ou intergénérationnel avec présidence ou animation tournante. + Travail fait par Joana

Joel Poulet membre de l’association Entr’actif de Voiron qui ont initié les premiers Dialogues en humanité du pays voironnais, fraternité et environnement, économie et fraternité, fraternité et social, et fraternité et solidarité internationale avec une cinquième journée en invitant des personnalités avec un projet de Maison de la Fraternité .soutien fort de Patrick VIveret et jean Paul Delevoye. Mais difficultés avec la municipalité. Aide de l’asso les Arpenteurs. Trouver une appellation proche des palabres citoyennes. Puis participation comme témoins de vie aux Dialogues

Cécile Toniutti membre d’entr’actifs depuis sa création. Association fondée pour moitié par des professionnels de l’insertion et des personnes en situation difficile. Travail de l’entraide et non dans l’aide pour que chacun se sente utile. Qq fois on ne propose rien. Aujourd’hui 130 adhérents dont la moitié sont aux minima sociaux avec des libraires, artistes, médecins, élus, chefs d’entreprises, … Cafés, on pousse la porte, personne n’est comptabilisé, chacun vient comme il est et avec l’envie qu’il a. les Dialogues en humanité nous parlent BCP. Projet de construction de la maison de la fraternité (soutien d’Edgar Morin), lieu ressource citoyen et fabriquer du lien en nous ouvrant aux autres acteurs. Volonté de refaire les Dial en hum dans l’Isère en 2012 en donnant envie et le relais à d’autres structures associatives ou autres.
24 novembre venue de Patrick Viveret, Jean Paul Delevoye, G et JJ Ancel, Giovany, Alain Faure, Marie Odile Novelli, 250 participants…pour poser la question humaine comme question politique et sociale.

Sarah Perrin membre entr’actifs
Voiron 20 000 habitants, et Entr’actif 130 adhérents
Association libre. Nous avons cherché le local et nous payons notre loyer. On se bat avec une personne qui est en posture d’accueil chaque jour.
Association de précaires, nous sommes devenues association précaire. Dans le bistrot puis projet éco citoyen d’une maison de la fraternité + l’association de « la passion du bois » qui organise lors de soirées conviviales, pour apprendre à créer des choses avec le bois (cf. l’histoire de la Chartreuse proche de Tourneurs sur bois).

Linda Bruckert enseigne le management interculturel, tout ce qui touche à l’entente entre les cultures, et marraine Dialogues jeunes. Née en ex Yougoslavie, a grandi en Egypte, en Inde. Puis au Mexique, Afrique du Sud, ne parle que 4 langues.
L’inter culturalisme, c’est l’eau du bain entre les différentes cultures, via les sciences cognitives, en apprenant par la réalité et la curiosité à comprendre les cultures et surtout le dialogue entre les cultures. De la CNV à la gestion de son cerveau engorgé, la psycho, pourquoi ? Ce qui est sain ou dysfonctionnel, or c’est important lorsqu’on vit un changement culturel dans le monde.

Marie-Neige Blanc, conseillère munip, présidte conseil de quartier Gratte ciel Charmettes organise les rencontres participatives relayé par le service démocratie participative. Partir du constat que Villeurbanne est riche de sa diversité, des ses nombreuses asso, groupes qui n’avaient pas de temps pour s’inter connaitre, donc orga d’un espace de rencontre pendant 2heures en fin d journée. Dire ce que c’est le Conseil de quartier puis lâcher d’idées pendant ¾ d’heure, sans restriction car nous sommes riches et qu’il est possible… puis obligation de quitter sa chaise pour aller à la rencontre d’une autre personne, moment d’échauffement, en toute simplicité, faire connaissance, pendant que les chargés de missions travaillent en direct sur l’écran sur ce qui peut ressortir des expression, rassemblt des idées. On boit un coup et on mange qq chose. Puis on délibère sur les 3 questions qui seront priorisées et feront l’objet d’un financement direct du conseil de quartier en lien avec les techniciens. Travail sur la mémoire (ex transmission du savoir de dentellière, échanger sur les autres projets) on délibère ensemble puis les personnes se retrouvent et échangent encore (possibilité de réserver des salles 9 place Lazare Goujon, au Palais du travail). Projet de Dialogues en humanité au Parc des Droits de l’homme et de la Maison des Ainés pour faciliter les liens, avec le Conseil des Ainés, mémoires des anciens.
Pas de censure, inspiration de la démarche des Dialogues Début en 2010, de 20 à 30 puis 40 personnes. C’est magique ! Nous rencontrons les personnes mais elles se rencontrent aussi entr’elles et montent des projets suite à ces réunions de créativité inspirées des Dialogues.
Est intervenue dans le parc sur la démocratie locale. Comment intéresser d’autres personnes que
L’aventure humaine est en marche.
+ Café citoyen du CCO à Villeurbanne une fois par mois. Ex Pourquoi s’engager ?

Isabelle Foucher coordinatrice du collectif de Pouvoir d’agir (politique de la ville + 17 réseaux en luttant contre l’exclusion par le développement du pouvoir d’agir des citoyens en expérimentant les possibilités en rendant visible ce qui se fait car éparpillement et laisser + d’espaces à l’autonomie des initiatives de citoyens. Co production avec Hélène Balazar à l’ENTPE. Ce qu’est l’empowerment à la française, ateliers découverte, avec ateliers stratégiques sur le financement et changement des fabriquant de la ville, changement des postures des militants 
Construction de la 3eme journée le mars à l’ENTPE 14 au 16 mars. Cf. courant des community organising qui a formé Obama.
Envie d’échanger et de contribuer à un renouveau démocratique ;

La question de l’alternative au chaos

Chaos, masse informe
Théorie du chaos,
Conflit comme alternative à la violence
Résilience
Cela fait peur, mais cela rappelle un état d’urgence, rappeler le bien vivre ensemble

Il n’y a pas résilience sans descente aux enfers, la déchirure va continuer au fond. Si tout est structurer rien ne change, vivre le chaos comme moment de changement, mobilisant
Regarder le diable en face et continuer quand même c’est une anti peur, le pire est possible

Le chaos est très négatif, mais il faut tirer profit du chaos,
Je ne suis pas pour le chaos, mais si cela me semble inévitable comment je vais pouvoir vire avec cela et si il y a moyen de l’éviter, c’est mieux. Ex de l’humour des anglais, Blitz, churchill au début de la résistance, « je vous promets du sang de la sueur et des larmes », ils ont été remarquables et c’est rentré dans le mythe fondateur de cette population, dignité de londonien qui peuvent tout faire et cela rentre dans la mémoire collective du peuple londonien.
En Espagne « je ne vais pas faire des miracles »

Pas alternatives du chaos, c’est plutôt comment on le transforme
Métaphore : la mer, c’est nager en Adriatique. Au bord de l’Océan Atlantique, il faut plonger dedans et sortir de l’autre coté, en apprenant à jouer en surfant sur le ventre avec la vague.
La seule façon
Connaissance du chaos, perception fine ou sans perception pour d’aucuns. Différents degrés de prise de conscience, certains peuvent être sur le registre « après moi le déluge !» Comment apporter la démonstration du chaos ? Apportons notre petite pierre ? Faire peut devant des gens fragile ?
On pressent que cela peut arriver, mais on a le sentiment qu’on n’y est pas ! cf. la grenouille qui chauffe progressivement dans son eau
Trouver sa capacité d’action, sa créativité,
Lumière dans les ténèbres
Les personnes vivent déjà

Le pb est d’abord un apprentissage qui s’est fait d’une impuissance intérieure, qu’il faut dépasser ? La vie humaine sert à nous apprendre à vivre et à nous rendre + compétent. Ns sommes la pour apprendre à faire face. Si je m’énerve je vais le faire avec BCP de gens. Si je dis je me demande pourquoi qu’est ce que je ne peux supporter et qui m’indigne comme si on appuie sur un bouton. La résilience se travaille jusqu’à ce qu’on a compris les effets et les déclencheurs.
Besoin de compréhension et de pédagogie. Chacun a sa propre interprétation du chaos, comment on le vit, on n’a qu’une perception parcellaire du chaos.
Mots clefs :
Percevoir
Comprendre
Masse informe
Systémique

Élaborer laboratoire

Désordre mondial, avons-nous conscience du désordre mondial ? Ce qui suggérait un « ordre mondial »
La transformation ?

Ne faut-il pas désordonner ces ordres qui ont été mis en place sans tenir compte de l’intérêt des gens
C’est un cycle : l’ordre sort du chaos comme le désordre
Le système n’est plus pertinent

Sous alternative au chaos, il y a changeons le monde
À partir du moment où je peux changer, que tu peux changer, on commence à casser les impuissances, et on sort de son rôle de l’enfant adapté pour remettre en question
Parce qu’on n’a plus peur ;
Le monde change, choisissons notre monde plutôt que de le subir. Le chaos c’est la biodiversité. La nature s’adapte à la situation sur des siècles.

Ateliers à proposer
- chercher la pierre philosophale à partir de l’alchimie de son vécu, chercher la pépite d’or chez chacun
- - communication avec l’autre qui a une vision différente, les malheurs qu’on subit et les malheurs qu’on a généré soi même
- Pardonner à soi, pardonner à ce qui m’a fabriqué ainsi ??? se mettre en situation de conflit par

Comment expliquer aux somaliens qui tombent comme des mouches ? Ce sont de vieilles amés qui nous interpellent dans notre folie.
Capacité de prendre conscience et de comprendre ce qui se passe

Faire le lien entre des traumatismes personnels et sociaux ? Travail de Nelson Mandela. Difficulté dans le traumatisme entre Israël et la Palestine
Comment cela va nous parler ? Comment on va faire ?
Sommes dans une entreprise collective, il faut qu’on se sente concerné.
Comprendre les bonnes choses dans la vie est des extensions de notre comportement, et nos réactions vont être très variables. Ex test sur les étudiants HEC issus de différents pays : 3 groupes, Fr, Al, Angl. ont le même Pb à résoudre. Les Fr ont dit que c’était un enjeu de pouvoir, dont aller vers le supérieur hiérarchique pour résoudre le Pb. En Al comment se fait il que notre système de répartition de respo n’est pas suffisamment clair, il faut dont le revoir pour le clarifier. Les angl on dit le pb quel pb, s’il y en a un ils se réunissent et cherchent une solution. La forme de pensée prend moins de prise sur nous au fur et à mesure. Le pb s’étiole. C’est notre pensée qui crée notre difficulté à faire face autrement.
Ouvrir nos imaginaires sur le monde.
Ex de Durban avec l’expérimentation de l’Indaba proposé par la Présidence sud africaine « je suis ce que je suis parce que nous sommes » or la conscience de la communauté de destin ou la reconnaissance de la communauté humaine nécessitant de dépasser les forts intérêts nationaux.
Voyons l’Europe qui doit reconstituer un état nation européen, et les difficultés dans lesquelles nous sommes. Avec des oligarchies qui organisent très bien la situation d’aujourd’hui (cf. le livre d’Hervé Kempf)

Atelier : comment coopérer ? Apprendre l’art de la coopération. Montrer aux gens ce qu’ils gagnent en coopérant. Mouvements de coopérative à l’école, ex mouvt Freinet, travail coopératif.

Il existe très peu de jeux ou on gagne tous ou on perd tous.

Arche de Saint Antoine pour les jeux. Laisser tomber la théorie et apprendre par le jeu.

Réapprendre à coopérer par le jeu : faire un appel à projet et à l’imaginaire

Tout fait peur, apprendre à aller au delà de sa peur, en avoir conscience de sa véritable peur pour mieux aller au delà,

Apprendre à construire des métaphores pour faire face à ses peurs ou apprendre à coopérer : Olivier Clerc et Linda Bruckner

Ex des dessins de mandala par Entr’actifs, enchainant les relais, les débats, la profondeur, aspect très apaisant

Technique du « cadavre exquis » chacun se passe un bout de papier, le cadavre exquis est sorti du placard, l’art de composer une phrase ou une partition avec ses mots, ses notes, son expression. On ne laisse dépasser que le dernier mot et on se le passe.
Ex comment l’ordre s’organise dans le chaos. « L’attracteur étrange » c’est un souffle qui se met en place. Partir des choses qui nous plombent et proposer une approche ludique

Visualiser des arborescences sur de grands arbres ou papier à Co produire sur le site

Arbres à vœux

Approche numérique sur la place bahadourian,
Après avoir fait des expérimentations comment vous le transférer sur votre quartier, panneaux de débriefing,

Sous les arbres, soupe à faire ensemble

Expo de peintures « Haiti, 500 ans d’histoire » 9 janvier au 24 fev à l’ENS lettre, métro debourg (tous les jours sauf dimanche)

Prochaines rencontres

Forum 16/11/11

ORDRE DU JOUR
Comité d’orientation Dialogues en humanité
16 novembre2011
Lyon

Tour de table

Dialogues en humanité Retours Bresil et Maroc

  • retours de Salvador de Bahia à l’initiative de Debora Nunes Présidente de REDE et du brecho Eco solidario, architecte urbaniste et universitaire, avec la participation de Henryane de Chaponay nommée Docteur Honoris Causa par l’Université de Bahia, Lygia Segala,(anthropologue de Rio de Janeiro et co auteure du livre sur Henryane « Toile Filante », Ali Serhrouchni, (Directeur HEM Rabat et organisateur des Dialogues à Rabat), Geneviève et J. Jacque Ancel, Vivian , Annie Gourdel (Pacte Civique) et Vivian Labrie (Collectif Quebec sans pauvreté) ? André Abréu (Fondation France Liberté Danielle Mitterrand, coordinateur du sommet des peuples à Rio + 20), Nelton Friedrich ITAIPU PArana Brésil
  • de Rabat à l’initiative de Ali Serhrouchni avec Edgar Morin, Patrick Viveret sur Construire le monde de demain

Calendrier a venir

  • Voiron - Entr’Actif : 24 novembre 2011 avec P. Viveret
  • Bangalore - 16 - 19 fevrier Rabat - 25 février (ou mars)
  • Berlin : 15 au 17 juin
  • RIO + 20 - 20 juin ?
  • Roanne - 1, 2 juillet
  • Lyon + l’Université d’Ete du CRID à la Doua (5 au 7 juillet) Dialogues Duchère le 5 juillet Dialogues Parc Tête d’Or 6 au 8 juillet
  • Addis Abeba novembre 2012

Dialogues jeunes - } Giovanny Payet et Sebastien Dorschner témoignages
} Marie Gaudfernau - Alain Barbier- Myriam Abtroun
} Geneviève Brichet Varinia Vinay Forga
} Autres intervenants + parrains

Evaluation de l’impact des dialogues
interne
Externe
Régional - national - international

Dialogues en ouvrage et site internet valorisation des ressources

Communication /créa - visuel Geneviève Brichet + équipe

Partenariat avec l’UNESCO - Tagora Neruda Césaire

Partenariat avec l’ENS/CNRS et le laboratoire ICAR Interactions Corpus Apprentissage Représentations

les 2 films de Sabrina Merzoughi et les anthropologues de la faculté

la recherche de stagiaires pour 2012

le contenu pour Lyon 2012 ? résilience ? Transition ? Métamorphose (Collectif richesse + Science et Art - Birmanie - Bengladesh - Haïti..

 

1- Tour de table

  • Alain Barbier Association Dialogues en humanité, animateur des Dialogues jeunes après une longue expérience dans le secteur des entreprises et de la formation
  • Pascale Charlois Voyasoie
  • Marion Sessieq AFEV (étudiants) va quitter l’AFEV après 7 années. ont déjà participé aux Dialogues en humanité + veux donner du temps pour les Dialogues
  • Jean Jacques Ancel webmaster bénévole Association Dialogues, essaye d’accompagner et de refleter sur le site interactif les demandes collectives
  • Geneviève Ancel coordinatrice Dialogues - Grand Lyon Direction de la propreté
  • Véronique Andrieux assistante de G Ancel - Grand Lyon Direction de la propreté
  • Varinia Vinay Forga Présidente de l’association Dialogues en humanité projet sur la monnaie SOL monnaie complémentaire sur Lyon en lien avec SOL Alpin SOL Toulouse
  • Giovanny Payet engagé depuis 3 ans pour la promotion des cultures et musiques libres, a découvert les Dialogues jeunes (travail sur soi meme et ouverture aux autres) souhaite s’investir aux Dialogues jeunes pour la suite
  • Marie Gaudfernau chef de projet Dialogues jeunes
  • Sebastien Dialogues jeunes
  • Sylvie Bruxelles CNRS, sciences humaines et sociales, linguistique et sciences du langage. sur l’interaction des situations des relations humaines : enregistrement des réunions préparatoires et des Dialogues eux-mêmes (après autorisation et sans bouleverser les déroulés) avec usages dans le cadre de l’enseignement, avec les étudiants de Lyon II Terrain complexe (avec transcription, + possibilité de mémoires d’études) + recherche à élaborer en recherche action (à partir de ce qui nous interesserait à partir des travaux en amont. Equipe de 5 chercheurs + étudiants, accord avec l’université de Bangalore ?
  • Justine Lascar laboratoire ICAR équipe sur les interactions + liens pour construire des projets communs+ à l’initiative des relations avec les Dialogues en humanité en liens avec Caroline Chabot Proposition d’apporter qq chose à partir de la discussion
  • Caroline Chabot relie les Dialogues depuis de nombreuses années et tisse avec bcp d’autres (FES, Maroc, The Transitioneur, monnaies complémentaires, journaliste (ex Réel et Actes et Sens)
  • Ya Mutuale Balume « Travailleur migrant, sur les traces d’Icare », champs d’actions : Interactions Diversité et multiculturalités, Bioforce, Master, sur des quartiers + membres de l’association
  • Simone Blazy, membre du Conseil de développement, G4, contribue aux Dialogues depuis le début (ex Conservateure en chef du Musée Gadagne)
  • Noura

2- Dialogues en humanité

Retours et Calendrier à venir voir ordre du jour et évolution du pré programme sur le site

3- Dialogues jeunes Du 23 au 29 octobre 2011:

inspirés par Forum jeune en humanité (organisé par Arnaud Billard et Geneviève Ancel avec l’association Art de Vivre la veille des Dialogues en humanité de juillet 2008) avec 23 jeunes. Portage au départ par Marion une des participantes jeunes en 2008 qui a souhaité en faire bénéficier d’autres jeunes.

Portage en 2011 par un comité de pilotage dont Alain Barbier et Marie Gaudfernau (chef de projet recrutée par l’association). Projet fortement basé sur l’inter culturalité et la diversité.
Prise de poste de Marie en avril 2011 à partir du travail préalable du Forum Jeunes en humanité.
Recrutement des jeunes en lien avec de multiples structures (Centres sociaux, MJC, Missions locales…) des intervenants pour le projet,
Mise ne place d’un parrainage pour les 6 mois qui suivent les 6 jours en résidentiel pour garder la dynamique pour approfondir.
Structure : ossature entre les différents ateliers du séminaire
Matin : ateliers du sensible, en passant du Je au Tu, du Tu au Nous
Enjeux de société (place ,…)
Méditations du matin, invitation à changer de postures et travail sur les « yo yo émotionnels ».
Pari réussi des diversités sociales, origines, constructions de liens,
Cela se passait à la campagne, pour apprendre à se connaître hors les murs, 18 participants, Pour faciliter l’accessibilité à tous une recherche de fonds a permis d’accueillir tous les participants jeune sur la base de 30 euros pour toute la semaine, y compris logés, nourris, blanchis !

Témoignage de Giovanny Payet: « cette semaine, je l’ai superbement bien vécu ! Cela m’a permis de découvrir les richesses de gens totalement différents, d’analyser d’échanger par les dialogues. Au départ, je suis arrivé et j’avais un coté observateur, je ne me mettais pas en avant, petit à petit après avoir appris à partager différents problèmes, joies, cela m’a permis de découvrir et d’accentuer les qualités que j’avais déjà, de les faire rayonner. J’ai découvert des émotions un peu cachées. J’ai retrouvé des sentiments que je n’avais pas ressentis depuis 5 à 6 ans ! Cela continue de résonner dans ma tête. Je souhaite m’investir pour la suite. Conscience de soi en harmonie avec les autres. Je suis hyper fier de cette semaine ! »

« Comment as-tu pris connaissance de cette semaine ? » « Via Marie et du mouvement des Indignés de Lyon. Beaucoup d’éléments inconnus. Cela m’interrogeait aussi sur les questions sociétales sur le monde ».
Complément par GA sur le parcours de Giovanny qui est arrivé en 2005 depuis l’Ile de la Réunion jusqu’à Orly avec 5 euros en poche et qui après de années de découverte et de galère a réussi à réaliser son projet de studio de production musicale en 3 ans sur la friche RVI, en apprenant tous les métiers, avec 500 euros en monnaie et tout le reste à partir de la valorisation de ressources jetées par d’autres ou à partir d’échanges de savoir de savoir faire et de savoir être !

Témoignage de Sébastien : « J’ai beaucoup apprécié l’endroit assez original dans les vignes. Nous avons monté une petite société à l’écart pendant une semaine. Riche en rencontres, qq chose de très fort. Je suis arrivé là par hasard après 2 ans de voyage et de baroudage depuis la Réunion, je me suis un peu perdu, je n’avais plus de clef et plus de téléphone. Sans argent, sans…Je reviens en France et j’ai tenté de faire face à l’administration. Cela m’a plombé, je n’ai pas réussi à me relever. Me retrouver aux Dialogues jeunes, cela m’a donné un élan. Je me suis senti vivre de nouveau. C’est un élan à conserver. J’ai envie de construire qqchose.
J’ai connu les Dialogues par Varinia et ma petite amie qui travaille à la Région avec elle. »

Echanges :

Importance de la capilarité, en parler autour de soi « Be to be » comment toucher les jeunes, plus facile avec les étudiants mais problème de temps dispo fin octobre. Qualité de la rencontre. Toucher chaque personne à partir de sa propre envie.
Difficultés de relayer les info par ex pour l’AFEV et ses 400 bénévoles et les jeunes en service civique volontaire. C’est qq chose d’assez fort qui nécessite un engagement personnel et donc un contact en amont personnalisé.

« Nous nous sommes lancés, en nous retrouvant au départ sur le quai de la gare ; et nous avons vécu qq chose de très fort, quelque chose que je mettrai sur le registre du mot amour ».
Ya Mutuale Balume rappelle le sens étymologique du mot amour « ad movere » posture d’aller vers, de sortir de soi, ne pas avoir honte de parler d’amour. De sortir de chez soi, d’aller vers, de revenir.

Pour autant, il s’agit aussi d’une formation au discernement, permettant à chacun de se construire et de penser par lui-même.

Alain a « contribué de façon structurante sur la conduite de projet, en étant exigeant, en particulier pour clarifier constamment ce que nous avons essayé de faire. C’est quoi, avant, après ? Déclencher c’est très facile !! Veiller à être très exigeant avec nous même. Pourquoi faire ? C’est très subjectif. On s’est imposé une certaine discipline. On s’est inspiré bcp de la structure des Dialogues en humanité pour architecturer les 6 jours Un parcours permettant à chacun de bouger, en soi, avec les autres, avec le monde,
Nous avions conscience d’un coté laboratoire
Le comité de pilotage, bénévole, a donné autant de temps que possible
Nous avions le sentiment d’un assemblage et vers la fin nous partageons une vision ensemble à partir de ce qui a été transmis
Présentation des photos
Proposition d’apprentissage par ex de Cuisine végétarienne et locale, représentation d’une pièce de théâtre par tous les participants jeunes avec des comédiens et l’ensemble des jeunes devant les 18 parrains,
Cadre du vignoble à l’automne magnifique, viticulture biologique, Le Domaine des grottes à Saint Etienne des Oullières dans le Beaujolais.
Bases des relations sur les 3 règles des Dialogues en humanité au départ : liberté de propos, qualité d’écoute bienveillante et égalité de tous devant la question humaine.
Or ces règles simples ne sont pas intégrées par chacun ; d’où jeux de rôle, apprentissage et évolution de cercles de parole, répéter et éprouver les cercles de parole, par ex, on ne parle pas juste pour se libérer d’un fardeau mais pour tout le groupe, apprendre le lâcher prise, dernière soirée pour les petits groupes sur le thème « quel est ton reve le plus fou ? »

Est-ce une démarche autogestionnaire ?

Co élaboration par le comité de pilotage,
débriefing chaque jour,
co réalisation visant à l’autonomie ,
à partir de l’éducation par l’exemple
Maitres mots dans la relation dynamique, « transparence »
Le groupe s’est auto géré, auto pris en charge
Entraide favorisée par certains
Il n’y a pas eu de sous clan
Il y avait les fourmis et les cigales, sans dégénérer en clans, même s’il y a eu des affinités.
Cohésion du groupe, de tous les horizons, hétérogénéité.
Ce qui a abouti à cela ?
De multi critères :
Des objectifs suffisamment clarifiés
La semaine a été très structurée, avec les différents temps de la journée avec une progressivité, + construction d’une alchimie ou dynamique de groupe ;
Quelle structure ?
Ce qu’on met dedans ? Quels intervenants ?
Quels jeunes vont venir ?

La question de l’équilibre par ex de genre :

Les participants jeunes : 11 garçons, 7 filles,
Coordination : 4 femmes, 2 hommes, puis 6 femmes 3 hommes
Intervenants moitié moitié parmi lesquels :
Philippe Derudder (sur l’économie sociale et les monnaies sociales), Patrick Viveret (philosophe), Ryadh sallem champion international de sport et Directeur Ashoka de CAPSAAA, Prosper Ataka (association ECODIE), Celina Whitaker (Collectif richesse et Projet SOL national, Marc Thirel, Linda Brucknert (enseigne la diversité culturelle à la Fac Catho), Oukadelia (chorégraphe Hip Hop)et Marc vivre l’intelligence collective à travers la danse, 2 élus Leila Benchariff (Région Rhône Alpes), Jean Bertinier (Ville de Villeurbanne),

Certains participants jeunes sont venus avec des projets, d’autres pas

Parrainage : Co élaboration du parrainage par les parrains et marraines, groupe très éclectique, sur 6 mois, en prévoyant des rencontres au minimum 1 fois par mois, en continuant

Constitution en groupe ressources sur plusieurs registres
Par ex : tri parties : binome entre le parrain et le participant, par groupe de 3+3
De cette alchimie, sont nés des rencontres et des interactions qui permettent de continuer des rencontres d’où peuvent naitre d’autres choses (cela échappe bien entendu à l’association et au comité de pilotage)

Objectif de changer de paradigme : comment je vais changer le monde, en changeant de filtre, en interférant sur la dimension bcp plus émotionnelle, d’accueil et d’ouverture

Évaluation

des intervenants ? Par les jeunes par le comité de pilotage, par les intervenants eux-mêmes ?
Évaluation chaque jour voire plusieurs fois par jour, en marchant
Support formel en cours d’exploitation en ce moment avec des questions fermées
Évaluation du parrainage et des interventions
Évaluation du parcours complet des 6 mois.
Discussion sur la présence des organisateurs dans les groupes avec les intervenants

 

Impressionnante richesse des discussions et des ressentis sur place, difficile à retranscrire mentalement.
Restitution possible,
Mais pas d’évaluation par les jeunes eux-mêmes ?!

Quels fonds , quels partenaires ?

Région Rhone Alpes
Fondation Un Par Tous
Financement d’entreprises privées : Ecoles 3A, Lyon Parc Auto, Véolia,
Parrains et Marraines en charchant des fonds privés ou perso
30 000 euros estimation au départ
Mais 11 000 euros en favorisant les échanges réciproques de savoir et le bénévolats
Le coût a été de 620 euros par participants jeunes pour une semaine (transports, défraiements, nourriture, hébergement, tout compris)

Proposition de restitution lors des Dialogues en humanité à Lyon lors d’un temps de coopération action

Quelles perspectives ?

Est-il possible de transposer cette ossature de Dialogues jeunes dans des entreprises, ou ailleurs. Au départ on a voulu créer une méthode en logiciel libre ou à co créer avec des asso comme l’AFEV…. Réflexion sur quel avenir possible pour Dialogues jeunes ? Quelles passerelles possibles ?

Ex pour les cycles de formation à dynamiser pour les jeunes en service civique par ex ?

Certains vont continuer l’aventure + ouverture de réflexions, appel à amener des personnes intéressées en amont, pour construire dans cette dynamique qui a été lancée

4- Dialogues en ouvrage : encore provisoire et en recherche

Les objectifs : rendre compte des 10 ans des Dialogues en humanité, rendre visible les Dialogues en dehors (à l’étranger, dans les quartiers …) faciliter la compréhension de ce que sont les Dialogues et donner envie de s’engager dans les Dialogues, favoriser la transmission..

Quelle forme cela pourrait prendre, ne pas s’arrêter à la forme écrite, envisager bcp d’approches dont les approches sensibles, poétiques et artistiques (poésies, œuvres d’art..) la forme ne doit pas rester figée. D’où appel à créativité pour continuer à co construire.
Métaphores pour rendre compte de cela : malle au trésor, tissage, parcours d’une famille (avec la représentation de l’humanité : un homme, une femme, un enfant).

Repartir des 7 défis identifiés lors de la session de lancement des Dialogues en humanité en juin 2003 :
L’humanité face à la pauvreté et à la misère ou comment construire de la solidarité ?
L’humanité face aux logiques de guerre ou comment construire des logiques de paix ?
L’humanité face à la révolution du vivant ou comment construire une conscience
L’humanité face au choc des civilisations ou comment construire le dialogue entre les cultures
L’humanité face aux crises systémiques et écologiques ou comment construire un nouvel art de vivre ?
L’humanité face aux logiques autoritaires ou comment construire une haute qualité démocratique ?
L’humanité face à sa propre inhumanité ou comment grandir en humanité ?

Importance de la posture, ce qui constitue les règles des Dialogues en humanité : la bienveillance et l’écoute, la liberté de propos, l’égalité de tous devant la question humaine

Un site pourrait être dédié à cela et privilégié pour alimenter aussi La Voie 2 piloté par Edgar Morin et Patrick Viveret afin d’alimenter de façon concrète ce qu’il a déjà évoqué dans La Voie
Groupe ouvert avec ce qui se tisse, « Dialogues en ouvrage » démarche en cours et non terminé, + artisanat
Objectif dans le temps : cela devra être en route au printemps
En reprenant l’image du tissage : il s’agit de poser les fils de chaine et la trame peut se continuer pour que cela devienne évolutif

Revoir avec des éditeurs : les éditions Autrement (cf le livre « Lyon l’humaniste » paru en 2004)
Cf aussi le livre d’Henryane de Chaponay : « Toile filante » qui parraitra en brésilien, espagnol et français
Nombreuses vidéos existent, amateurs, étudiants, documentaires, à mixer
Pas toujours dans des formes abouties, mais cela fait partie des « perles » qu’il s’agit de donner à voir
Le grand défi est de rendre compte de la complexité, le sens des mots (tout le vocabulaire qui a émergé)
Prendre en compte ce trésor pour faire émerger une structure formelle suffisante pour tisser et rendre compte ce qui s’est déjà tissé et ce qui va encore se profiler.

5- Échanges sur l’élaboration du programme 2012:

- Construire le fil rouge chaque jour et jour après jour (cf compte rendu du comité à Paris le 7 novembre 2011, avec aussi les 3 formes d’agoras)

- Marquer les 10 ans des Dialogues en humanité :

2012, l’année du changement ? C’est la fin d’un monde et non la fin du monde !
C’est entrain de changer insensiblement, sans s’en rendre compte
Ces dernières années semblent correspondre à une modification permanente.
« C’est une chance inouïe de soi même se déstabiliser dans une attention à l’autre, dans un éco système tous azimut, apprendre à être heureux correspond au domaine de la survie ; car je ne vois pas comment avoir des certitudes aujourd’hui. Les Dialogues participent à rassurer face à la mise en danger, face aux incertitudes.
Faire ressortir cette grande aide par la perméabilité à tous les possibles
»

« On a tous l’impression de couler mais en même temps il y a prise de conscience d’un monde en pleine transformation avec le déni des uns ou des autres et en même temps un vrai sentiment qui affleure de responsabilité et d’espérance conjuguées »

« Rendre compte du vivant »

« On est serré dans une vieille peau qui craque avec une jeune peau qui est toute timide et qui a peur de sortir à l’air libre »

 

Geneviève Ancel est intervenue sur « le management face à l’errance et à l’incertitude » lors de l’université d’été du Management Public Territorial à Toulouse en août dernier à la demande de directeurs généraux de collectivités locales et d’universitaires.

Évidence du besoin de l’autre pour accomplir cette mutation/transformation et l’importance de l’échange humain
Faire venir Boris Cyrulnik sur le lien avec la résilience, enjeu présent en physique, en psychologie et en devenir pour le social et le politique (Cyrulnik a parrainé un travail avec l’AFEV, Marion pourrait se procurer ses coordonnées, + liens multiples via plusieurs membres du collectif des Dialogues). CF La proposition de faire venir Cyrulnik a aussi été suggérée par un courriel de Philippe Piau le comédien/crieur public aux Dialogues et metteur en scène des textes de Patrick Viveret

Intérêt de faire le lien avec la biologie : Par quel mécanisme de biomimétisme ou comment un vertébré/un végétal arrive à se re construire, pour construire ses capacités
L’intelligence est une vertu d’adaptation, c’est rassurant d’être intelligent (qui caractérise l’adaptation)
Bio mimétisme Gauthier Chapelle serait un excellent intervenant à solliciter d’autant qu’il connaît bien les Dialogues en humanité.
La Directrice générale de guyapy en lien avec les indiens d’Amérique (grande sensibilité de respect de la nature et des peuples d’Amazonie, RSE exemplaire, jusqu’au transport par un bateau à voile qui importe la marchandise,
+ Joao Capiberibe, Sénateur au Brésil sur son exemplarité éducative, politique, économique et sociale en AMAPA
+ Ordep Serra Anthropologue au Brésil

Applications d’intelligence numérique possibles pour les prochains Dialogues :

Cf TED X excellence dans l’innovation et le cas échéant surprenant (ex Pierre rahbi, encouragement sens du travail, mutualisation des savoirs être, la taille du cerveau et la discrimination de genres…) la forme de la présentation : des gens assis, qqun qui parle avec un micro, avec ppt en 12 mn en parlant à partir d’eux mêmes

Demande de wifi ou ligne ADSL pour cette année pour faire le lien entre l’intelligence collective sous les arbres et la mise en lien ailleurs dans le monde, donner à voir et le re transmettre
Construire en live, ce qui se passe dans le parc, le sens qui est donné, pour le rendre accessible ailleurs dans le monde : Marc Thirel pour la coordination, nécessite une équipe de 10 personnes responsables sur le plan informatique et numérique, bénévoles qui pourraient être d’avantage mis à contribution pour faire connaître
Mettre en lien ceux qui ont du matériel (ENS ? ENSAT, ..), montrer aux lyonnais ce qui se fait ailleurs dans le monde en matière de Dialogues en humanité (film Berlin, Brecho éco solidario, HEM Rabat…), mettre en lien les compétences (ex webmaster Jean Jacques, monteur Giovanny, conseil communication Isabelle (Lille) David Gauthier resp service culturel à l’ENS, l’équipe com autour de Geneviève Brichet
Faire le lien entre Dialogues en ouvrage, Dialogues communication et Dialogues numériques.